Le mystère de la vie humaine

Vous êtes vous déjà demander pourquoi vous viviez en ce monde, et quel était le but de la vie humaine ? Il existe 6 clés qui ouvrent le mystère.

Le plan de Dieu

Dieu désire s’exprimer à travers l’homme (Romains 8 ; 29). Dans ce but, I a créé l’homme à sa propre image (Genèse 1 ;26). De même qu’un gant est fait à l’image d’une main pour contenir une main, l’homme est fait à l’image de Dieu pour contenir Dieu. En recevant Dieu comme son contenu, l’homme peut exprimer Dieu (2 Corinthiens 4 )

Lhomme

Pour accomplir son plan, Dieu a fait l’homme comme un récipient (Romains 9 ; 21-24). Ce récipient est constitué de trois parties : le corps, l’âme, et l’esprit (1 Théssaloniciens 5 ; 23). Le corps contacte et reçoit les choses de la sphère physique. L’âme, les facultés mentales,contacte et reçoit les choses de la sphère de psychologique. Et l’esprit humain, la partie la plus profonde de l’homme, a été fait pour contacter et recevoir Dieu lui-même (Jean 4 ; 24). L’homme n’a pas simplement été créé pour contenir de la nourriture dans son estomac, ou pour contenir des connaissances dans son intelligence,mais pour contenir Dieu dans son esprit (Ephésiens 5 ; 18).

La chute de l’homme

Mais avant que l’homme ait pu recevoir Dieu en tant que vie dans son esprit, le pêché est entré en lui (Romains 5 ; 12). Le péché a fait mourir son esprit (Ephésiens 2 ; 1), a fait de lui un ennemi de Dieu dans sa pensée (Colossiens 1 ; 21), et a transmuté son corps en chair pécheresse (Genèse 6 ;3 : Romains 6 ; 12). Ainsi, le péché a endommagé les trois parties de l’homme, l’éloignant de Dieu. Dans cette condition, l’homme ne pouvait pas recevoir Dieu.

La rédemption de Christ pour la dispensation de Dieu

Cependant, la chute de l’homme n’ a pas empêché Dieu d’accomplir son plan original. Afin d’accomplir Son plan, Dieu est d’abord devenu un homme appelé Jésus-Christ (Jean 1 ; 1-14). Puis Christ est mort sur une croix pour racheter l’homme (Ephésiens 1 ; 7), étant ainsison péché (Jean 1 ; 29) et le ramenant à Dieu (Ephésiens 2 ; 13).

Enfin, dans la résurrection, Christ est devenu l’Esprit qui donne la vie (1 Corinthiens 15 ; 45) de façon à ce qu’il puisse dispenser sa vie insondable et si riche dans l’esprit de l’homme (Jean 20 ;22 :3 ; 6).

La régénération de l’homme

Puisque Christ est devenu l’Esprit qui donne la vie, l’homme peut maintenant recevoir la vie de Dieu dans son esprit. La bible appelle cela la régénération (1 Pierre 1 ; 3 : Jean 3 ; 3). Pour recevoir cette vie, l’homme a besoin de se repentir devant Dieu et de croire au Seigneur Jésus-Christ (Actes 20 ; 21 :16 ; 31). Pour être régénéré,

venez simplement au Seigneur avec un cœur ouvert et honnête et dîtes-lui : « Seigneur Jésus, je suis un pêcheur. J’ai besoin de toi. Je te remercie d’être mort pour moi. Seigneur Jésus, pardonne-moi.

Lave-moi de tous mes pêchés. Je crois que tu es ressuscité d’entre les morts. Je te reçois à l’instant même comme mon Seigneur et sauveur et ma vie. Viens en moi ! Remplis-moi de ta vie ! Seigneur Jésus je me donne à toi pour ton dessein ».

Le salut complet de Dieu

Après la régénération un croyant a besoin d’être baptisé (Marc 16 ;16). Dieu commence alors le long processus par lequel il répand graduellement en tant que vie depuis l’Esprit du croyant jusque dansson âme (Ephésiens 3 ; 17). Ce processus, appelé la transformation (Romains 12 ; 2), nécessite la coopération de l’homme (Philippiens 2 ; 12). Le croyant coopère en permettant au Seigneur de se répandre dans son âme jusqu’à ce que tous ses désirs pensées et décisions deviennent uns avec ceux de Christ.

Enfin, lorsque Christ reviendra, Dieu saturera complètement de a vie le corps du croyant. Ceci s’appelle la glorification (Philippiens 3 ; 21). Ainsi, au lieu d’être vide et abimé dans chaque partie, cet homme devient rempli et saturé de la vie de Dieu. C’est le salut accomplissant le plan de Dieu !

Après avoir reçu cette vie, un croyant a besoin de participer à des réunions chrétiennes afin d’êtres nourri et approvisionné de la vie de Dieu, pour qu’il puisse grandir et mûrir dans cette vie. C’est dans la communion avec d’autres croyants dans le corps de Christ, qu’un croyant pourra jouir des richesses de la présence de Christ.

La certitude, la sécurité et la joie du salut

La certitude du salut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *